Changement climatique, pollution de l’air, continent de plastique, fonte des glaces, extinction massive des espèces … Ces faits sont souvent abordés de manière moralisatrice et culpabilisante, cela peut rapidement inquiéter, voir paniquer les enfants. Alors, comment parler écologie aux enfants sans les déprimer ?

Regardons tout d’abord ce qui est fait à l’école. Malgré la réforme des programmes prévue pour l’année prochaine, les professeurs s’alarment toujours de la manière dont le climat est abordé. En effet, le sujet est présenté de manière très théorique, on explique aux enfants et aux jeunes le bilan énergétique de la Terre, la mécanique de l’effet de serre, le cycle de l’eau … Mais très peu est fait pour faire découvrir aux élèves toutes les initiatives qui existent ou leur donner les clés pour comprendre comment ils peuvent agir au quotidien.

Les propos de Valentine, lycéenne, recueillis récemment par le journal Le Monde lors d’une marche pour le climat, viennent confirmer ces dires : « À mes yeux, la sensibilisation est inexistante. Au collège et au lycée, on nous expose les faits, on nous parle du développement durable, mais c’est une démarche passive. On ne nous dit jamais comment on pourrait changer les choses. ». Pierre Léna, astrophysicien français, confirme l’analyse : « il y a un risque pour les enseignants, car les faits et les chiffres qu’on leur présente sont déjà source d’anxiété. Les jeunes peuvent être dans l’émotion plus que dans le raisonnement. Il faut leur donner les clés pour analyser ce problème, ce que les Américains appellent « A critical eye and hopeful heart » [un œil critique mais un cœur plein d’espoir] ».

« A critical eye and hopeful heart« , c’est dans cette logique qu’ont été développés les ateliers et la pédagogie du Lab Mobile. L’ambition est de bousculer l’écosystème des activités extrascolaires classiques, le sport, la musique … avec la première activité extra-scolaire de bricolage créatif et écologique 100% approuvée par la planète et les enfants. Une activité pleine de sens qui donne envie aux enfants de s’impliquer pour la Terre car ils sont mis dans l’action et fabriquent eux-mêmes des solutions quotidiennes sur des sujets qui les touchent directement. Ainsi, tout au long de l’année les enfants s’éveillent aux secrets de la biodiversité, en découvrent plus sur leur alimentation et sur les matériaux de leurs vêtements, de leurs jouets, le recyclage et la réutilisation. Tous ces sujets sont présentés de manière ludique et à leur échelle. L’objectif est bien de les éveiller sur ces sujets pour qu’ils développent leur esprit critique et trouvent eux même les solutions qu’ils peuvent apporter à leur niveau. A chaque atelier, les idées sont ensuite mises en pratique en bricolant des objets bons pour la planète en matériaux recyclés comme un germoir, des doudous en tissus up-cyclés, un hôtel à insectes, des peintures naturelles … La pédagogie positive et optimiste sur laquelle se fonde le programme leur permet de prendre confiance en eux et de se découvrir acteur de leur futur.

C’est peut-être la formule magique pour parler d’écologie aux enfants : un œil critique pour comprendre les enjeux de demain mais des mains bricoleuses et un cœur plein d’espoir. L’espoir que le pouvoir de changer est à la portée de tous, des petits comme des grands.

Manon Couzy, pour Le Lab Mobile

Découvrez aussi notre article : Les 5 éco-gestes simples à adopter au quotidien !

Cet article vous a plu ?

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous à notre newsletter ! Ne ratez aucun bons plans pour vous et vos enfants !

Inscription réussie